vendredi 2 janvier 2009

Romain Sardou, Personne n'y échappera



Quatrième de couverture :


Concord, New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts sur un chantier d’autoroute enneigé. Tués d’une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte.

Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de compte ? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police.

Le même soir, Frank Franklin, tout jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste au Durrisdeer College, une université dont les terres jouxtent le chantier. Très vite, quelque chose l’inquiète.


Mon avis :


J’ai commencé ce livre à reculons, tellement j’avais été déçu par L’Eclat de Dieu du même Romain Sardou. Je n’ai pas mis longtemps à réviser mon jugement. Ce livre est un polar digne des plus grands maîtres du genre. Sardou a su trouver un scénario original et le mener de main de maître à son terme. Au risque de faire hurler les fans de Romain Sardou, je le trouve cent fois meilleur comme auteur de polars que dans ses romans historiques, tous situés au Moyen-âge. A noter, dans le livre, un petit clin d’œil à Papa Michel : l’un des personnages principaux s’appelle le « Colonel Sheridan »…

3 commentaires:

Enila a dit…

Ma môman m'a dit à propos de ce livre (lu il y a quelques semaines) : "Aussi bon que Ken Follet, tu devrais le lire!!!"
Donc maintenant je n'ai plus le choix!!

Val a dit…

J'ai pour ma part un très mauvais souvenir de ce livre (désolée) ;-)
je me suis ennuyée du début à la fin.

Giwago a dit…

Au risque de tomber dans la banalité : les coups et les douleurs ça ne se discute pas et tu n'as absolument pas à t'excuser Val. Bien au contraire, là est tout l'intérêt et ça donne tout son sens à l'échange, qui est le propre du blog... (Ho que c'est joli ce que je viens d'écrire, un peu d'autosatisfaction Diantre !!!)